Bien être animal


C’est après de longues années d’expériences dans différents centres équestres qu’ Isabelle s’est rendu compte de l’importance du respect des besoins fondamentaux du cheval pour leur bien-être  :

  •  Les interactions sociales avec les autres congénères (jeux, grooming,   repos)
  • L’alimentation (16h par jour minimum)
  • Les déplacements (4 km/jour au minimum)

 


Qui n’a jamais mis les pieds dans un centre équestre où les chevaux ont un comportement agressifs au boxe envers l’humain ou durant les cours avec les autres chevaux ?

Qui n’est jamais allé dans une écurie ou les chutes durant les cours d’équitation sont monnaies courantes ?

Qui n’a jamais entendu quelqu’un de son entourage parler d’une première mauvaise expérience à cheval ?

 

Qui n’a jamais été dans une écurie où les chevaux vivants en boxes avec une nourriture mal adapté étaient régulièrement soumis à des crises de colique ?

Quand on sait que le cheval parcours en moyenne entre 5 à 10km par jour, que c’est un animal qui a besoin d’absorber majoritairement des fibres pour se nourrir et que son horloge biologique n’est pas calé pour manger seulement 2 à 3 repas par jour et qu’il a un besoin vital d’avoir des interactions avec d’autres chevaux,  le mettre alors une partie de la journée dans un boxe devient tout de suite d’une grande incohérence.


 Imaginez-vous vivre & dormir dans vos toilettes une grande  partie de la journée et ce, sans pouvoir avoir d’interactions sociales avec d’autres personnes. Sympa comme concept non ?


LE PRE

 

Les chevaux vivent ensembles au pré, ce qui permet de considérablement restreindre voir presque d’éradiquer :

  • Les comportements agressifs entre eux durant les séances
  • Les risques de chutes dues à un manque de dépenses physiques de l’animal

 


La vie au pré permet également de réduire en moyenne de 90%  les blessures & les maladies :

  •  Les coliques
  • Les troubles du comportement comme les tics à l’appui, tic de l’ours
  •   Les comportements agressifs & anxiogènes
  •   Le manque de code sociaux entre équidés du à un isolement trop prolongé.


Cette qualité de vie participe surtout à avoir des chevaux bien dans leur basket, gentils & calmes entre eux, et forcément ça participe à l’épanouissement de nos cavaliers, et du notre aussi…

L'ALIMENTATION

 

Ici, les chevaux sont nourrit à 95% de foin. Le foin étant une source de fibres essentielle au bon fonctionnement du cheval, nous faisons scrupuleusement attention à ce qu’il en ait en quantité suffisante pour faire tourner la machine.

 

Les minéraux chez les chevaux étant aussi importants que chez l’être humain, un apport en minéraux (sous forme de C.M.V) est régulièrement distribué en fonction des besoins de chaque équidés.

 

Un calcul de ration est effectué par une nutritionniste pour les chevaux ayant du mal à reprendre de l’état ainsi que pour les poulains & les chevaux carencés.


LES INTERACTIONS SOCIALES & LES DÉPLACEMENTS

 

Nous avons fait une constatation fulgurante sur les chevaux qui sortaient d’un ancien mode de vie boxe/paddock lorsque nous les avons intégrés au pré avec les autres chevaux.

 

Nous avons observés en peu de temps,  de gros changements, notamment au niveau du comportement (plus calmes, plus respectueux) ainsi qu’un état général bien meilleur (plus résistants, moins de raideurs & de douleurs).

 

Le mouvement et les interactions étant deux éléments indissociables dans la vie d’un cheval, nous avons fait le constat de déroulements de séance bien meilleures sur des chevaux qui vivent ensembles au pré contrairement à des chevaux qui vivent séparément dans des espaces plus restreints (mais ça, on a rien inventé 😉)

 

Les séances qui deviennent dangereuses pour les cavaliers et les autres chevaux car ils ont des excès d’énergie sont bien loin maintenant.


LE MATÉRIELS 

 

Bien trop souvent encore nous voyons des structures avec une cavalerie qui porte un équipement complètement inadapté à leur morphologie, et cela engendre par conséquent des blessures et des comportements agressifs dus à la douleur.

 

 

Ici, chaque cheval possède son propre matériel de pansage, son tapis de selle, et sa selle.

Il est régulier dans la vie d’un cheval que celui-ci change physiquement (ossature & musculature) et c’est pourquoi nous faisons intervenir régulièrement un saddle fitter (personne formée à l’adaptation de l’équipement pour les chevaux) afin d’avoir l’équipement le plus adéquate à chaque équidé.

 

 

Et forcément, un cheval qui ne souffre pas, c’est un cheval en meilleur santé et qui vit plus longtemps.


L'ENTRETIEN DES SABOTS

 

A La Cavalcade, vous ne verrez pas de chevaux avec des fers aux pieds. Tous les chevaux (y compris ceux de nos propriétaires) sont pieds nus.

 

Un choix logique qui va dans la continuité de notre engagement en faveur du bien être animal (et ça fait 20 ans maintenant...)

 

Tous les chevaux passent aussi régulièrement chez le dentiste et sous les mains de l’ostéopathe (mais ça, c’est normal, on avait pas besoin de vous le dire 😉)


En constante réflexion, Isabelle & Pascal ne cessent de réfléchir à comment améliorer le milieu de vie de leur chevaux et tendent à toujours trouver le meilleur pour leur confort.  Tous ces paramètres mis bout à bout permettent un environnement sain et un bel équilibre de vie pour nos chevaux .